Microphlébectomie

Les varices sont des veines pathologiques, responsables d’un reflux de sang vers le bas en position debout et n’assurant plus leur rôle pour le retour du sang vers le cœur. Des symptômes comme la lourdeur, des douleurs ou encore des démangeaisons y sont fréquemment associés.

En l’absence de traitement, l’évolution se fait souvent vers une aggravation de ces symptômes et de l’état veineux (augmentation du nombre et du calibre des varices).

Selon la durée d’évolution de la maladie et son potentiel évolutif, des complications peuvent survenir :

Crédit photo: Yves Belzil

« Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat. »

Le but du traitement proposé

L’objectif de la microphlébectomie est de freiner l’évolution de la maladie en supprimant le circuit veineux anormal que constituent les varices. Il n’y a pas à redouter un manque de veine après le traitement. En effet, celui-ci ne concerne que des veines superficielles anormales et non les veines profondes (système veineux principal).

La microphlébectomie est généralement acceptée comme technique de choix pour traiter les plus grosses varices visibles aux membres inférieurs, les varices des pieds et chevilles, ainsi qu’au niveau du creux du genou.

Cette technique est attribuée à un dermatologue Suisse du nom de Robert Muller, qui l’a mise au point au milieu des années cinquante au siècle dernier. Elle est souvent plus efficace que la sclérothérapie et laisse moins de cicatrices disgracieuses que la saphénectomie (stripping).

Déroulement du traitement

La microphlébectomie est un acte parfaitement supporté par les patients, peu importe leur âge, à condition d’avoir une bonne santé.

L’anesthésie locale par tumescence pratiquée autour de la veine apporte un grand confort et rend l’intervention totalement indolore.

Le geste chirurgical implique l’extraction des varices par de multiples micro-incisions de 2-3 mm dans la peau. Premièrement, les veines sont marquées en position debout. Ensuite, le patient est allongé sur la table d’opération et un anesthésiant local (tumescence) est injecté le long de la varice. Les micro-incisions sont alors faites avec une aiguille fine.

L’instrument le plus important pour cette technique est le crochet de microphlébectomie. Le crochet est inséré par les petites incisions et la veine y est accrochée pour être extraite vers l’extérieur. Progressivement, les varices marquées sont extraites en entier.

Un pansement compressif et un bas de compression sont ensuite mis en place à la fin du traitement.

Effets secondaires et complications possibles

Effets secondaires

Complications possibles

Suivi phlébologique

Comme pour tout traitement des varices, le traitement par microphlébectomie ne supprime pas la nécessité d’un suivi phlébologique régulier pour le patient. Il s’agit d’une maladie chronique et évolutive et votre médecin sera en mesure de vous proposer d’autres traitements si nécessaires.

Scroll to Top